Histoire de l'endocrino-psychologie

Publié le 08/05/2017 | Nb Visites : 3606

Jean Gautier, le génie

Le docteur Gautier est né hypothyroïdien. Mais en 1891, on connait très mal la problématique thyroïdienne. L’enfant Jean Gautier se développe mal, commence à marcher à 3 ans et à parler à 4 ans. Rien n’augure un avenir enchanteur : il n’a ni mémoire, ni vivacité.

Par atavisme familial et un désir secret de se connaître, il décide de devenir médecin bien que ses facultés intellectuelles l’en dissuadent. C’est au cours de ses études, au début des années 1910, qu’il sera frappé par la description des symptômes de l’hypothyroïdie que fait son professeur d’Endocrinologie, le professeur Mongour. Il est tellement surpris de se reconnaître dans cette description, qu’il décide de se traiter par des extraits thyroïdiens à haute dose qui commencent à le transformer. Il en sera grandement aidé pour terminer ses études. Au début des années 30, il complétera son traitement en se rééquilibrant glandulairement grâce aux champs électromagnétiques que propose l’actuel système Equilios® : ses aptitudes intellectuelles seront décuplées ainsi que toute sa vie adaptative.

Ces transformations obtenues sur lui-même lui font mettre en doute ce qu’on lui a appris sur le système nerveux et le cerveau : si tout est d’origine nerveuse, comment s’est-il transformé par des actions purement glandulaires ? C’est là le début de ses laborieuses recherches puis de ses fructueuses découvertes : argument après argument, le docteur Gautier démontrera que le système nerveux et le cerveau dépendent en réalité du système endocrinien, et non l’inverse, comme le répète inlassablement la science officielle.

 

Jean du Chazaud, le fondateur Jean du Chazaud

Né en 1943, Jean du Chazaud est diplômé de psychophysiologie de l’université Paris V. Dès 1961, atteint d’hyperthyroïdie depuis la petite enfance, il expérimente sur lui-même avec succès la thérapie d’équilibration glandulaire du docteur Gautier. Jean du Chazaud s’entretiendra longuement avec ce dernier de ses idées et de ses recherches. Par voie testamentaire, le docteur Gautier le fait héritier de ses travaux manuscrits et de ses droits.

Dès lors Jean du Chazaud fonde l’Endocrino-psychologie basée sur ces fantastiques travaux. Il décide de rééditer l’ouvrage de référence du docteur Jean Gautier : « Dernières et nouvelles connaissances sur l’Homme » aux éditions « La Vie Claire ». Il entreprend ensuite l’écriture puis l’édition d’ouvrages de référence tels que :

  • Ces glandes qui nous gouvernent. éditions Equilibres (Corlet)
  • Le sommeil Perdu et Retrouvé. éditions Equilibres (Corlet)
  • Le bégaiement. éditions Résiac
  • Le sommeil et les rêves ont-ils livré leur secret. éditions Cheminements
  • Le secret dévoilé du corps et de l’esprit. éditions Pierre Téqui
  • Connaître l’harmonie et les dangers de la sexualité. éditions du Dauphin
  • L’origine glandulaire des troubles mentaux. éditions Equilvital

Convaincu des réels bienfaits de cette discipline, de par son expérience personnelle et les nombreux succès auprès de ses patients, il met au point le système Equilios® en partenariat avec des ingénieurs français. Encore en activité sur Paris, il fonde l’Institut Gautier - du Chazaud. Il s’attache à former des conseillers en endocrino-psychologie capables d’utiliser le système Equilios® ; et ainsi permettre au plus grand nombre d’avoir accès à cette discipline, qui a toute sa légitimité dans une société augmentant de plus en plus les déséquilibres glandulaires.